Un peu d'histoire.

  • 1995

L’école de Pondrôme ferme ses portes, une infrastructure se libère, un important bâtiment se vide.

Une première esquisse de projet de formation se dessine à l’initiative du Pondrômois, une école de Boulangerie désireuse de diversifier ses activités.

 

  • 1996

Création et agrément par la Région Wallonne de La Calestienne comme Entreprise de Formation par le Travail. La Calestienne s’installe dans l’ancienne école maternelle de Pondrôme.
La première filière de formation ouvre ses portes : Ouvrier de la nature / éco-cantonnier.

 

  • 2001

De nouveaux projets s’affinent, l’équipe s’agrandit :

 

Une deuxième filière de formation voit le jour : le nettoyage industriel.

Un appel à projets objectif 2 (pour le développement du sud namurois) est lancé sur l’arrondissement Dinant-Philippeville. Sur initiative de l’A.S.B.L « La Calestienne » et de la Ville de Beauraing, trois fiches projets sont déposées:

 

- Une pour l’achat et la rénovation d'un nouveau site : le site industriel de la SOKAO, actuel Pôle Beaurinois.

 

- Les deux autres pour l’animation du site et la formation ;

 

  • 2002

Le projet est accepté et fait l’objet de notifications officielles. C’est le point de départ d’une nouvelle aventure :

 

- l’ASBL « Pôle Beaurinois » est constituée à partir d’un partenariat entre la Commune de Beauraing, le Centre Publique d’Action Sociale, l’Agence Locale pour l’Emploi et La Calestienne.

- Le site est acheté. Le montage financier du projet repose bien sûr sur les fonds structurels européens et régionaux, mais également sur les apports des différents partenaires et sur un emprunt assurant la trésorerie du projet.


C’est donc un projet subsidié mais autonome dans son fonctionnement et son cofinancement.

 

  •  2003

- Le personnel du projet (soit un agent de développement et un formateur en informatique) est engagé.

- Les 1ères formations du Pôle (en plus de celles de La Calestienne) débutent sur le site : il s’agit de formations aux nouvelles technologies de l’information et de la communication destinées aux demandeurs d’emploi.

 

  •  2004

La troisième et quatrième filières de formation sont créés : l’Horeca et l’éco-construction.

 

  •  2005

Une première Entreprise d’Insertion (E.I) voit le jour dans le domaine des Titres-Services en nettoyage et repassage, elle prend le nom de La Coopérative de la Savonnerie. Elle emploie maintenant près de 50 personnes !

 

 

  •  2007

Une deuxième Entreprise d’Insertion (E.I) est agréée dans le domaine de l’éco-construction: Couleur Terre ! Quatre ouvriers, un chef d’entreprise et accompagnatrice sociale sont engagés !

 

  •  2008

Une initiative de développement de l'emploi dans le secteur des services de proximité à finalité sociale (IDESS) voit le jour : elle emploie 3 travailleurs.

 

  •  2012

Une entreprise d’économie sociale à vocation immobilière voit le jour. Elle a pour objectif de favoriser la construction écologique dans nos contrées et pour un large public.

 

  •  2014

Après quelques mois, de réflexions et de travaux,  sont construits les premiers éco-appartements de l’Eco-immobilière. Ce bâtiment exemplaire est économe en énergie et chaleureux à vivre.

 

  •  2015

Création et pose des premiers modules en ossature bois sur le site du pôle. Ces containers sont exemplaires en termes de mise en œuvre et de qualité.

 

  •  Aujourd'hui

Ces différentes structures fonctionnent de manière totalement indépendante et regroupe près de 80 personnes. La Calestienne quant à elle, forme chaque année une cinquantaine de stagiaires  en agent de propreté, ouvrier de la nature, commis de salle et de cuisine et en éco-construction.